retourner
Chapitre 15. Les temps du passé


  15.5.1 La langue parlée

Comme nous l' avons déjà dit dans l' introduction à ce chapitre, l' usage des temps du passé est très simple en allemand, du moins en ce qui concerne la langue parlée. Le français fait des distinctions très fines tandis que l' allemand n'en fait presque aucune, ça veut dire qu' au moins en ce qui concerne la langue parlée il n' y a pas de différence entre l' imparfait et le passé composé.

Regardez ces exemples.

Exemple 1

a) Tous les jours il lui écrivait une lettre mais elle ne répondait jamais.
b)
Tous les jours il lui a écrit une lettre mais elle n' a jamais répondu.
c)
Tous les jours il lui écrivit une lettre mais elle ne répondit jamais.

En français seulement la phrase a) est correcte parce-qu' il s' agit d' une action qui se répétait dans le passé est les actions qui se sont répétées d' une manière regulière on les décrit en imparfait. En allemand au contraire a) et b) sont corrects, parce que l' allemand ne fait pas de distinctions, sauf des exceptions rares, entre l' imparfait et le passé composé.

a) Jeden Tag schrieb ich ihr einen Brief, aber sie hat nie geantwortet.
b)
----
c)
Ich habe ihr jeden Tag einen Brief geschrieben, aber sie hat nie geantwortet.
 
Exemple 2

a) Nous l' avons vu hier.
b) Nous le voyions hier.
c) No le vîmes hier pour.

En français la phrase a) et la phrase c) sont correctes, quoique personne n' utilise plus le passé simple. En espagnol seul a) serait correcte, parce que l' espagnol distingue encore entre une action dont les conséquences sont encore perceptibles dans le présent et une action dont les conséquences ne sont plus perceptibles. En allemand, de toute façon on peut utiliser le Imperfekt et le Perfekt.

a) Wir sahen ihn gestern.
b) ----
c) Wir haben ihn gestern gesehen.
 

Vous pouvez lire dans quelques grammaires qu' il y une différence entre l' Imperfekt et le Perfekt, et on peut effectivement construire des exemples dans lesquelles on ne peut pas utiliser indifférement l' Imperfekt ou le Perfekt, mais ces exemples sont vraiment soigneusement choisis. Quelques allemands préfèrent le Perfekt à l' Imperfekt s' ils veulent souligner les conséquences d' une action du passé sur le présent. On peut trouver des exemples dont les conséquences d' une action du passé sur le present sont tellement fortes que beaucoup d' allemands utiliseraint le passe composé. Si par exemple vous regardez le matin par la fenêtre et vous voyez qu' il a neigé vous diriez plutôt Es hat geschneit au lieu de Es schneite parce que les conséquences de l'action du passé sont très visibles dans le présent. Mais comme nous l' avons déjà dit, il faut chercher des exemples comme ça.

retourner
Chapitre 15. Les temps du passé

contact déclaration de protection de données mentions légales