retourner
Chapitre 15. Les temps du passé


  15.5.2 La norme selon le Duden

Selon le Duden, l' équivalent allemand de l' Académie Française, on utilise l' Imperfekt pour décrire

1) une action qui s' est realisée dans une période antèrieure à celle dans laquelle se trouve la personne qui parle
et
2) qui n' a pas de conséquence pour le présent.

Gestern regnete es, und heute scheint die Sonne.
= Hier il pleuvait et aujourd' hui le soleil brille. .

Dans l' exemple ci-dessus l' action s' est realisée dans une période antèrieure à celle dans laquelle se trouve le locuteur. La norme allemande, que personne ne respecte, dit que dans ce cas là il faut utiliser l' Imperfekt. Maintenant nous allons voir un exemple avec le Perfekt.

Heute hat es geregnet, aber jetzt scheint die Sonne.
= Aujourd' hui il a plu mais maintenant le soleil brille.

Dans ce dernier exemple l' action s' est realisée dans le même temps où se trouve le locuteur. Dans ce cas-là en français en utilise le passé composé et en allemand aussi, mais seulement théoriquement. On peut dire que des systèmes compliqués sont toujours un peu instables. En français le passé simple est en train de disparaître. Dans quelques régions d' Amérique Latine on ne distingue plus entre l' imparfait et le passé simple (mais en général l' espagnol distingue très clairement entre ces deux temps!). Il semble que les allemands n' étaient pas tellement convaincus de l'interet de la distinction et, inconsciemment, ils ont aboli les différences entre l' Imperfekt et le Perfekt. En choissisant de bons exemples (peut-être des exemples un peu artificiels) on peut trouver des cas où les allemands préfèrent le Perfekt quand ils veulent exprimer le fait qu' une action a encore des conséquences sur le présent. Nous allons vous donner un exemple, dans lequel beaucoup des allemands utiliseraient le Perfekt.

Ich habe mein Geld verloren.
= J' ai perdu mon argent.

Dans ce cas-là l' action a encore des conséquences pour le présent, parce que l' argent est perdu. Cette même phrase à l' Imperfekt n'a pas vraiment la même signification, elle est ambigue.

Ich verlor mein Geld.
= Je perdis mon argent.

Dans cette phrase-là on ne sait pas vraiement si le fait d' avoir perdu son argent a encore des conséquences sur le présent. C' est bien possible que le fait d' avoir perdu son argent ne l' intéresse plus ou qu' il a retrouvé son argent. Si le locuteur veut souligner le fait que l'action a des conséquences sur le présent ou si une action du présent est une conséquence logique d' une action du passé, on utilise le Perfekt (ou pour être plus précis, dans ces cas-là il est plus probable que les allemands utilisent le Perfekt).

Nous allons regarder un autre exemple.

Er weiß es, weil sie es ihm gesagt hat.
= Il le sait, parce qu' elle le lui a dit.

La relation entre l' action qui s' est realisée au passé et le présent est évidente puisque l' action du présent est une conséquence logique d' une action du passé. Il le sait parce qu' elle le lui a dit.

Utilisation du Plusquamperfekt (plus-que-parfait)

L' utilisation du Plusquamperfekt allemand ne se différencie pas du plus-que-parfait français. On l' utilise pour une action du passé qui a une conséquence logique sur une autre action du passé. Le seul fait qu' une action du passé s' est déroulée avant une autre action du passé ne justifie pas nécessairement le plus-que-parfait (dans une phrase comme Je me suis levé, j' ai mangé quelque chose et je suis sorti il y a aussi une action qui s' est passée avant l' autre mais on n' utilise quand même pas le plus-que-parfait). Mais si une action du passé est le résultat logique d' une action qui s' est déroulée avant, le plus-que-parfait s' impose.

Das Auto war kaputt gegangen, und deshalb nahmen wir den Zug.
= La voiture était cassée et c'est pour cela que nous avons pris le train.


retourner
Chapitre 15. Les temps du passé

contact déclaration de protection de données mentions légales