explicació vocabulario / gramá tica mostrar / ocultar



  2.2 L' allemand ne sonne pas toujours pareil


Le gôut de quelque chose, comment il sonne, dépend de l' état d' âme qu' on a à un certain moment donné. Parfois on a envie de manger une pomme et parfois on n' en a pas envie et, mis à part cela, les différentes pommes ont des gôut très différents. L' allemand est comme une pomme, pour ne pas dire que toutes les choses sont un peu comme les pommes. L' allemand sonne très différemment selon qu' il est parlé par un enfant, une femme, un homme et, bien évidememt, ça dépend aussi du type de texte.


   L' allemand parlé par des enfants
L' enfant dit...
  allemand: ene dene dippe dene dippe dene dalia ebbe bebe bembio bio bio puff  
  français: ene dene dippe dene dippe dene dalia ebbe bebe bembio bio bio puff  

Bon, nous admettons que cela n' était pas de l'allemand. C'est plutôt une langue universelle. Quelque chose qu' un enfant français prononcerait de la même façon qu' un enfant allemand.

Mais voici des exemples qui sont vraiment allemands.

   Ode a la joie (de Friedrich Schiller*)
a) chanté par une fille b) chanté par un homme c) chanté par une femme
 

Ce texte est le début de la fameuse "Ode à la joie" (Ode an die Freude). Cet ode fait partie de la neuvième symphonie et fut adoptée en 1972 comme hymne européen.

Freude schöner Götterfunken,
Tochter aus Elysium.
Wir betreten feuertrunken,
Himmlische dein Heiligtum.
Deine Zauber binden wieder,
was die Mode streng geteilt.
Alle Menschen werden Brüder,
wo dein sanfter Flügel weilt.
¡Etincelle, Oh ! Joie divine,
Jaillie de l’Elyséum!
L’allégresse nous anime,
Pour entrer dans ton royaume!
Par ta magie sont unanimes
Des peuples jadis divisés
Là où ton aile domine
Règne la fraternité

* Friedrich Schiller (1759 - 1805), avec Goethe, le plus grand poète allemand.

Un autre grand poète de langue allemande est Rainer Maria Rilke. C' est le premier exemple de voix que nous allons donner et nous pensons qu' avec ce poème, nous pouvons vous montrer que, même l' allemand, peut sonner joliment.

Und du wartest, erwartest das Eine,
das dein Leben unendlich vermehrt;
das Mächtige, Ungemeine,
das Erwachen der Steine,
Tiefen, dir zugekehrt.
Es dämmern im Bücherständer
die Bände in Gold und Braun;
und du denkst an durchfahrene Länder,
an Bilder, an die Gewänder
wiederverlorener Fraun.

Und da weißt du auf einmal: das war es.
Du erhebst dich, und vor dir steht
eines vergangenen Jahres
Angst und Gestalt und Gebet.

Et tu attends l' unique,
ce qu' enrichisse ta vie
le puissant, l' inouï
l' éveillement des pierres
la profondeur se dirigeant vers toi
Somnambule dans les étagères
se trouvent les livres en or et marron
et tu penses aux pays traversés
en images, en vêtements
des femmes disparues

Et tout d' un coup tu le sais: Ce fut cela.
Tu te mets debout et devant toi tu vois
la peur, l' image et la prière
d' une année passée


C'est avec cet exemple de voix que nous concluons ce chapitre d' introduction. Comme tous les poèmes de Rilke (1875 - 1926) celui là aussi est chargé de concepts philosophiques d' une part et de descriptions de sensations très futiles d' autre part. Mais finalement il exprime là une sensation que nous comprenons et que nous connaissons tous. Nous sommes tous à la recherche de quelque chose.

Und du erwartest, erwartest das Eine
das dein Leben unendlich vermehrt,
das Mächtige, Ungemeine,
das Erwachen der Steine,
Tiefen dir zugekehrt.


Si nous arrêtons de chercher, nous arrêtons de vivre. Les gens satisfaits de ne rien chercher ne se sont peut-être pas encore rendus compte de la richesse de notre planète et de la quantité

chapitre 1
Chapitre 2: Comment sonne l' allemand?

contact déclaration de protection de données mentions légales